La visite du musée de la mine

«Pleins feux sur huit siècles d’exploitation houillère !»

 

L’ère belge du charbon et de son utilisation industrielle a débuté au 12e siècle à Liège. Elle s’est terminée par la remontée de la dernière berline du charbonnage de Zolder (Limbourg) en 1992. Nous vous invitons à parcourir cette épopée dans le cadre d’un bâtiment minier unique : le Puits-Marie. 

La construction du Puits-Marie remonte à 1849, ce qui en fait un des bâtiments miniers les plus anciens de Belgique. Autrefois profond de 234 mètres (aujourd'hui remblayé), il a servi de puits principal jusqu’en 1887, puis de puits de retour d’air jusqu’en 1983. 

Cette bâtisse vous présente aujourd'hui, à travers une vingtaine de salles, huit siècles d’exploitation houillère. Vous découvrirez les ventilateurs, les douches, la lampisterie et l’évolution des lampes de mineurs, les salles des compresseurs, la station électrique, l’infirmerie, la salle des rapports, etc.

La visite est libre et est complémentaire à la visite guidée de la mine. Elle est expliquée au moyen de panneaux bilingues : français, néerlandais (supports écrits en anglais et en allemand).

Les personnes qui ne visitent pas la mine sont également invitées à découvrir en introduction le film «Une pierre qui brûle» (20 minutes).

Pour les groupes, vous avez la possibilité de visite guidée (à préciser à la réservation) moyennant un supplément par guide (max. 25 personnes) : 50,00 €

 

 

Le musée a été réalisé en collaboration avec le Centre d’Histoire des Sciences et des Techniques de l’Université de Liège. Ses riches collections proviennent de la Maison de la Métallurgie et de l’Industrie Liégeoise (ancien Musée du Fer et du Charbon), de l’ISSeP (ancien INIEX), du Musée de la Vie Wallonne, de l’Université de Liège, du Charbonnage de Blegny, de la Confrérie des Maîsses Houyeûs, des Kempense Steenkolenmijnen et de différents dons privés.